Le vieux Noyers sur Jabron

6385727.jpg


LE VIEUX NOYER SUR JABRON

 

le-vieux-noyer-sur-jabron-195.jpg

 

Noyers-sur-Jabron (en vivaro-alpin et en provençal : Noièrs dans la norme classique et Nouiés dans la norme mistralienne) est une commune française, située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Ses habitants sont appelés les Nucetois.

 

le-vieux-noyer-sur-jabron-201.jpg

 

Au Vieux-Noyers (ou Haut-Noyers), l’ancien site du village, se trouvent notamment les restes du château du xiiie siècle, les ruines de l’ancien village, et l’église Notre-Dame-de-Bethléem et Sainte-Euphémie, ou de Haut-Noyers.

le-vieux-noyer-sur-jabron-198.jpg

(porte principale de l'église du village)

Cette dernière, ancienne dépendance du prieuré de Ganagobie, est construite du xiiie siècle. C’est l’une des plus grandes églises du département (32 x 12 m). Sa nef comprend quatre travées en berceau brisé, qui débouche dans un chœur carré, voûté de la même façon, et éclairé par trois baies. Sa cloche date de 1549, elle est visible à la mairie. Elle a été restaurée dans les années 1970. Elle est classée monument historique.

le-vieux-noyer-sur-jabron-196.jpg

(vue de l'église entièrement restaurée)

Le hameau de Vieux-Noyers a été totalement abandonné par ses habitants qui ont décidé d'aller vivre dans la vallée. Les ronces ont fait leur travail de destruction,  Le cheminement entre les ruines devra donc être fait avec beaucoup de précaution en suivant les voies anciennes dans le hameau.

 le-vieux-noyer-sur-jabron-223.jpg

(chemin qui traverse tout le village de part en part)

le-vieux-noyer-sur-jabron-211.jpg

(la dégradation des toitures signe l'arrêt de la maison...maison de village)

La vaste terre et seigneurie de Noyers appartenait d'après les anciens titres à deux seigneurs différents, l'un de Noyers, l'autre de Saint-Martin d'Aigremont. Toute la terre, après avoir appartenu à l'abbaye de Cruis, fut achetée par le comte de Provence qui la réunit ainsi en 1340 à son domaine comtal. Plus tard, elle passa aux Garret, barons de Beaujeu. Elle appartenait au moment de la révolution aux Fauris de St-Vincens, éminents lettrés dont la magistrature et la science provençales s'honorent. On a réuni l'ancienne commune de Jarjayes à celle de Noyers.

le-vieux-noyer-sur-jabron-248.jpg

( entrée voutée magestueuse qui méne au chateau et ses dépendances)

Au Moyen Âge, l’église Saint-Martin dépendait de l’abbaye de Cruis, abbaye qui percevait les revenus attachés à cette église.

La seigneurie appartient aux d’Agoult du XIVe au XVe siècle, et aux Clermont aux XVIIe-XVIIIe siècles.

le-vieux-noyer-sur-jabron-266.jpg

le-vieux-noyer-sur-jabron-268.jpg

 (chateau.2 vues de devant)

En 1516, les habitants de Noyers et de Ribiers s’opposent à propos du bornage de leurs terres : la dispute dégénère en combat sanglant, qui donne lieu à un procès de longue haleine.

Durant la Révolution, la commune compte une société patriotique, créée après la fin de 17925. Le 5 frimaire an III, le représentant en mission Gauthier épure la société. La commune de Jarjayes lui est rattachée en 1832.

Citée dès le xie siècle (Gargaia), la communauté de Jarjayes compte 99 habitants en 1765. En 1884, la commune est touchée par une épidémie de choléra : elle cause 7 morts.

 

le-vieux-noyer-sur-jabron-272.jpg

(vue des jardins du chateau en contrebas )

le-vieux-noyer-sur-jabron-311.jpg

(porte d'une maison  de village abandonnée)

12 votes. Moyenne 3.67 sur 5.

×