Créer un site internet

Le vieux village de Chateuaneuf Val Saint Donnat

Le Vieux Village De ChateauNeuf Val Saint Donnat

cnvsd-026.jpg

 (

cnvsd-024.jpg

(différentes vues d'une ferme, en passant au nord pour acceder à l'ancien village)

cnvsd-107.jpg

 (Vue du vieux village/ vue au nord)

Le vieux village de Châteauneuf-Val-Saint-Donat est bâti sur une butte dominant la plaine, et se trouve à l'Est du hameau des Chabannes. Les premières mentions écrites du village datent de 1220 (sentence arbitrale de Meyrargues, archives des Bouches du Rhône).

 

Quelques monnaies Gauloises et Romaines trouvées dans les environs immédiats, peuvent inciter à croire que ce site de hauteur fut occupé très tôt. Sur le sommet de la butte était construit le château, qui fut la résidence des seigneurs de Châteauneuf.

cnvsd-054.jpg

(petit chemin caillouteux et reste des fortifications menant au chateau)

Le village s'étalait sur les pentes Sud et Sud-Ouest. Il était autrefois fortifié comme l'indique la signification de son nom Castrum (petite agglomération fortifiée).

Une délibération du conseil municipal, datée du 9 Février 1653, "autorise la démolition du Barry et du Portal, et que plusieurs particuliers, dont les maisons étaient contiguës aux Barrys, ayant élevé des protestations, notamment Lieutard et Richaud, ont la permission de récupérer les pierres sans abus, pour refaire la cantonade de leur maison".

cnvsd-071.jpg

(porte voutée amenant au sud du chateau)

Les rues principales du village portaient les noms de rue Soubeyranne, rue des Jarlandins, rue du Colombier où était située l'école. Les ruelles du Four, de l'Andronne, de Clastre reliaient les rues principales entre elles. Quelques maisons situées en contrebas de l'enceinte constituaient le quartier de la Bourgade. Notre Dame de l'Etoile était située à l'intérieur même du bourg, adossée sur le flanc Sud du château. L'église Sainte Antoine existe toujours et se trouve à une centaine de mètres, au Sud du vieux village

 

cnvsd-031.jpg

 

cnvsd-030.jpg

 

cnvsd-029.jpg

(diffétentes vues de  l'église saint Antoine)

 

 

Au sommet du vieux village, se dressent les ruines d'un château féodal, qui fut la résidence des seigneurs de Châteauneuf. Aucun document ne permet de dater l'époque de sa construction, mais on peut avancer qu'il date au moins du XV siècle. En effet, en 1482, les consuls de Sisteron vinrent dans ce château pour féliciter Raymond de Glandevès, seigneur du lieu à cette époque et Gouverneur de Provence, pour la naissance de son enfant.

cnvsd-069.jpg

(vue du panorama en se tenant vers le chateau ...en zoomant!)

cnvsd-057.jpg

( meurtrière se trouvant sur une tour carrée nord du chateau)

cnvsd-073.jpg

cnvsd-075.jpg

( vue sur les Fours, en bas du chateau)

cnvsd-055.jpg

(meutrière d'une des tours carrées du chateau)

 

 Voici la description qu'en fait l'abbé J.M. Maurel dans sa monographie de Châteauneuf-ValSaint-Donat. Bâti sur le rocher, à l'extrémité Nord du village, il occupait une surface de 30 mètres sur 17 mètres. Du côté du midi, il était bâti sur des contreforts servant de mur de soutènement qui le rendait inaccessible. Sur ce versant, plusieurs tours carrées servaient de poste d'observation. A l'Ouest, une immense tour carrée garnie de meurtrières pratiquées dans des murs d'une grande épaisseur, en défendait l'accès.

cnvsd-074.jpg

cnvsd-083.jpg

(interieur du logis seigneurial)

cnvsd-090.jpg

cnvsd-086.jpg

(autre vue de l'interieur du logis seigneurial)

On accédait au château par le Nord. L'entrée était précédée d'une avant-cour, autour de laquelle se trouvaient les greniers seigneuriaux, les écuries, les caves. Cette avant-cour franchie, on entrait dans la cour d'honneur. Celle-ci était équipée d'un four, d'un puits communiquant avec une citerne enterrée de 6,80 mètres par 4 mètres.

cnvsd-100.jpg

cnvsd-094.jpg

(différentes vues d'une tour rondeà l'extrêm du village)

La cour d'honneur permettait d'accéder à une vaste salle appelée salle des hommages, où était rendue la justice du village. De cette pièce, on entrait alors dans la bâtisse du seigneur par l'intermédiaire d'un vestibule. Le château était composé de la manière suivante : Le rez-de-chaussée comprenait la cuisine et le salon, ainsi qu'une pièce permettant d'accéder au cachot. Le premier étage était composé de six pièces. Le deuxième étage correspondait au grenier. A l'Ouest et en contrebas du château se trouvait le jardin seigneurial composé de trois banquets. Le dernier seigneur à habiter ces lieux fut Monsieur de Cabre. Lors de la Révolution, les administrateurs du district de Sisteron mirent aux enchères sa démolition. Il fut donc détruit en 1793, comme de nombreux châteaux environnants, tels que ceux de Peipin, de Turriers, de Valernes, pour n'en citer que quelques-uns. (LEGER J-L sources: http://www.chateauneuf-v-s-d-04.fr/Files/histoire_chateau_vieux_village.pdf)

cnvsd-104.jpg

(vue sur la montagne de Lure, du vieux village)

cnvsd-110.jpg

5 votes. Moyenne 4.20 sur 5.

Ajouter un commentaire